Coaching et engagement social : innovation RSE

Revolutio_logo_160420

logosensae


SENSAE Consulting partenaire de REVOLUTIO©

 

 

 

Qu’est-ce que Revolutio© ?

Revolutio_profil_160420

Revolutio est une démarche originale d’accompagnement de toute personne ayant subi un accident de vie (burn-out, longue maladie, décès d’un proche…). Son caractère innovant repose sur le facteur clé de succès suivant : la réussite du retour en milieu professionnel suite à un accident de vie implique non pas le seul travail avec l’individu mais aussi l’implication d’autres parties prenantes  (les collègues, les managers voire l’organisation dans son ensemble…).

Juste dimensionné, l’accompagnement s’appuie sur l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire d’experts (coach, juristes, spécialistes en organisation…) partageant les mêmes valeurs et conceptions de cette approche holistique.

 

Pourquoi Revolutio© : la genèse du projet.

A l’origine du projet, Catherine AMBROSI (http://www.catherineambrosi.com) et Fabien COMPERE (http://www.meridian-coaching.fr ) ont su fédérer un groupe d’experts sur la base d’expériences personnelles, de rencontres et d’un constat : encore trop peu de choses sont faites aujourd’hui pour accompagner ceux qui, après une période difficile, souhaitent reprendre une activité professionnelle.

Revolutio_aide_160420Nous avons créé le projet Revolutio car nous croyons qu’il est plus « Durable » d’accompagner l’individu ayant subi un accident de vie plutôt que de l’évincer.  Quelle qu’en soit la forme (séparation, mutation…), le rejet est trop souvent motivé par l’intérêt court –terme du groupe (service, centre de profit, entreprise…).

Or, nous croyons en cette écologie humaine et sociétale qui implique de prendre soin et d’accompagner l’individu plutôt que de le remplacer pour des causes parfois fallacieuses (perte d’efficience, absence prolongée, difficultés de réintégration…).

A travers nos expériences professionnelles et personnelles, nous avons constaté la difficulté de la majorité des collaborateurs à revenir dans leurs fonctions et leur équipe après un accident de vie. Cette difficulté aboutit trop souvent à un échec et conduit, dans l’incompréhension mutuelle, à une séparation entre la personne concernée et son équipe, voire son entreprise. Mal ou non gérée, cette séparation a des effets négatifs déplorables dans la plupart des cas, tant pour le collaborateur que pour ceux qui restent dans l’organisation.

Malgré le trouble profond que traversera une personne qui s’est découverte mortelle (maladie grave…) ou faillible (disparition d’un proche, Burn-out… ), nous croyons qu’il est possible et préférable pour tous d’agir pour réussir ce retour. Nous y contribuons grâce à la démarche Revolutio.

Revolutio est ainsi :

  • Un projet humain parce qu’une organisation Responsable d’un point de vue social n’existe et n’est pérenne qu’à travers l’engagement éclairé et responsable de ses collaborateurs
  • Un projet sociétal parce qu’aujourd’hui les organisations qui se veulent responsables doivent aussi évaluer l’impact de leurs décisions et actions sur les enjeux de Société (respect, contribution à l’évolution des dispositions normatives et réglementaires pour un mieux vivre des collaborateurs…)
  • Un projet économique responsable parce que l’absence et le retour d’un collaborateur doivent être pilotés et optimisés en parfaite symbiose d’un point de vue humain et économique.
  • Une démarche innovante qui va contribuer à valoriser votre projet d’entreprise d’un point de vue social et sociétal ainsi qu’enrichir sa dimension fédératrice tant pour les parties prenantes internes qu’externes.

Révolutio est une démarche en perpétuel devenir s’adaptant aux spécificités et évolutions notamment managériales, sociales et sociétales avec lesquelles vous devez composer. Elle n’a de sens que si vous acceptez aussi d’en être les co-acteurs.

 

Revolutio©: les champs d’intervention

Sans être exhaustive, la cartographie ci-dessous identifie les principaux champs d’intervention des experts de Revolutio.

Revolutio_carto_160420

Revolutio© et SENSAE Consulting : démarche innovante valorisant l’engagement RSE

D’une démarche classiquement focalisée sur la relation inter-personnelle (coach et coaché), REVOLUTIO a donc engagé une nouvelle dynamique en étendant le processus de réintégration de l’individu ayant subi un accident de vie à d’autres parties prenantes (collègues, service voire l’organisation dans sa globalité…) contribuant ainsi à en garantir un succès pérenne.

Cette dynamique innovante peut s’accompagner d’une réflexion méthodologique quant à l’impact et la contribution de REVOLUTIO au projet d’entreprise voire au code génétique de l’organisation (Mission, Valeurs, Vision…). Si le prisme RH est bien souvent la clé d’entrée d’une démarche Revolutio, celle-ci doit donc s’intégrer aux autres projets en cours, contribuant ainsi à les enrichir voire les valoriser.

En appui des experts Revolutio, SENSAE Consulting est à même :
Revolutio_boussole_160420-de faire de la démarche Revolutio une composante innovante des dimensions sociale et sociétale d’un engagement RSE. Outre les enjeux classiques (sociaux/sociétaux, économiques, environnementaux…), une vigilance particulière est accordée aux principes RSE qui seront impactés (vigilance, transparence et redevabilité, éthique, dynamique avec les parties prenantes…)

-d’intégrer la démarche Revolutio dans le cadre d’une réflexion stratégique (projet d’entreprise, de service, enrichissement de la Mission, du système de Valeurs, de la Vision…)

-d’évaluer et d’accompagner les éventuels impacts de la démarche Revolutio sur les pratiques managériales, le processus et les pratiques RH voire le système de management dans sa globalité.

Pour une approche efficiente, pérenne avec un réel retour sur investissement, la démarche est structurée en mode projet. Elle est intégrée aux éléments éventuellement préexistants dans l’organisation.

 

Revolutio© et SENSAE Consulting : un engagement personnel et professionnel.

Revolutio_arc_160420Les sollicitations d’un monde médico-social parfois non – préparé, la confrontation avec un univers professionnel souvent déstabilisé, une littérature pléthorique nous ont conduit sur le chemin de près de vingt années de résilience. Si, sur le plan strictement personnel, le processus a été fructueux, il n’a que peu contribué à monter en maturité les parties prenantes qui restent toujours trop démunies face à un individu « en accident de vie ». De plus, les limites  du corpus législatif, l’éclatement des repères familiaux refuges, la dépréciation fréquente des systèmes de valeurs dans les différentes sphères professionnelles, sociales, personnelles fragilisent l’individu et sa capacité à gérer la phase post traumatique d’un accident de vie.
Il était temps qu’une démarche innovante comme REVOLUTIO embrasse la problématique dans toute sa riche complexité et jette les bases d’une approche méthodique, réfléchie dont l’un des princeps est la mise en responsabilité des différentes parties prenantes. En cela, REVOLUTIO  nous a convaincu d’apporter enfin une réponse crédible en phase avec les enjeux et principes d’une démarche RSE que se devrait d’adopter toute organisation Responsable de l’impact de ses décisions et actions notamment dans les domaines sociaux et sociétaux.

Marc BOURDEAUD’HUI

Président de SENSAE Consulting

Pour en savoir plus : www.revolutio.fr

Contact : marc.bourdeaudhui@sensae-consulting.com

SENSAE Consulting partenaire de l’événement « Compétitivité et transition énergétique »

SENSAE Consulting est partenaire de la conférence « Compétitivité locale, européenne et transition énergétique : Enjeux des réseaux de transport d’électricité en Région Nord Pas-de-Calais Picardie » organisée par RTE et le Mouvement Européen-Nord le mercredi 3 février 2016 à 18h30 dans les locaux de l’EDHEC Business School, 372 rue verte à Croix.

Competitivite_invitation_1_PNG

Impliqués dans l’économie de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, seront présents les principaux acteurs dont l’activité est au cœur de la troisième révolution industrielle (Rev3) et de ses enjeux énergétique autour de témoins tels que notamment Renault, l’ADEME, OVH et RTE.

Cette conférence, animée par Jean-Michel LOBRY (WEO), abordera les questions suivantes :

La compétitivité des entreprises et la sécurité de leur approvisionnement en énergie : Pourquoi est-il important pour les entreprises de disposer d’une énergie sûre et fiable ?

L’adaptation à la transition énergétique : Comment mettre l’énergie à disposition des entreprises dans l’avenir ?

Les réseaux : un des acteurs clés du développement territorial : Quels enjeux pour la région Nord, Pas-de-Calais, Picardie ?

Le nombre de places étant limité, vous pouvez vous inscrire :

-à l’adresse suivante : http://lmll62fz.evenium.net

-ou par mail :  mouvementeuropeennord@gmail.com

-ou par courrier à l’adresse Conférence « Compétitivité et transition énergétique », Mouvement européen-Nord, 49 rue Nicolas Leblanc, 59000 Lille.

 

Evénement relayé par Rev3 : http://rev3.fr/

http://rev3.fr/event/conference-competitivite-locale-europeenne-et-transition-energetique/

 

Marc BOURDEAUD’HUI

Les fondamentaux et limites d’une démarche RSE : La RSE au service de la performance durable des organisations.

Logos_club100Logos_LPT

 

Source : animation d’un séminaire pour le club des entreprises centenaires.

 

 

 

 

Développement Durable (DD) et Responsabilité sociale/ sociétale des entreprises (RSE) : les fondamentaux.

 

Message

crédit photo : www.happiness-ducky.fr

 1980, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la nature) jette les bases du « sustainable development » qui seront reprises par Madame BRUNLANDT dans son rapport de 1987 « Our common future ». Acte fondateur, ce rapport définit le DD comme “Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations à venir, à commencer par ceux des plus démunies,  à répondre aux leurs ».

Traduction managériale et systémique de ce concept, la RSE précise les enjeux et principes sur lesquels est supposée s’engager toute organisation qui veut déployer une telle démarche. La RSE peut être définie comme l’ensemble des dispositions qu’une organisation va prendre pour maîtriser et assurer la responsabilité de l’impact de ses décisions et activités dans le domaine économique, sur le plan social / sociétal et sur l’environnement (les trois piliers classiques du DD, d’après l’ISO 26 000).A ces enjeux, auxquels sont parfois réduites les approches RSE, doit s’adjoindre l’engagement à respecter un certain nombre de principes (vigilance légale, redevabilité, transparence, éthique, inclusivité…). Les dispositions adoptées sont intégrées dans l’ensemble de l’organisation et mises en œuvre dans ses relations avec ses parties prenantes.

Il est trop fréquemment « oublié » qu’une démarche RSE ne se cantonne pas à engager des actions pour maîtriser l’impact des décisions et activités sur les trois piliers du DD. La véritable « plus – value » d’une démarche RSE est cette « responsabilité pleine et entière » que va assumer l’organisation en respectant des principes qui vont guider ses prises de décision et ses activités. En cela, loin d’être innovante, la RSE n’a sans doute que réactualiser, certes de façon fondamentale et en les enrichissant, des démarches déjà initiées de longue date par des modèles de performance durable (Malcolm Baldrige, EFQM…). C’est aussi l’opportunité pour certaines organisations de repenser, promouvoir… leur « code génétique stratégique » : Mission, Valeurs, Vision.

Reconnaissance d’une démarche RSE : les limites du jeu d’acteurs.

 

Dans le foisonnement « enthousiaste » d’initiatives RSE, certaines structures sont matures et ont intégré les enjeux et principes RSE dans leur stratégie de développement. D’autres ont un profil plus « Arlequin » et ont engagé un patchwork d’actions, souvent exemplaires, qui ne demandent qu’à s’intégrer dans une démarche globale cohérente. Restent les « Pinocchio » du DD…

photo_lex_DD

Avec la multiplication de ces démarches RSE, s’est très vite posée la question de leur reconnaissance et de leur promotion, sujet d’autant plus sensible que la norme ISO 26 000 n’est pas certifiable par tierce partie. Le « business ayant horreur du vide », le jeu d’acteurs s’est mis en place de façon fulgurante… Qui des organismes de reconnaissance, qui des cabinets conseils, qui des associations portées par le privé, le public voire un amalgame des deux, qui des  organismes de notation… se targue de délivrer le blanc-seing qui cautionne l’Organisation exemplaire en termes de démarche RSE.

Par essence, une démarche RSE « responsable » devrait pouvoir faire l’économie de la quête de telles reconnaissances dès lors qu’elle met en œuvre les principes fondamentaux comme la redevabilité, la transparence vis-à-vis de ses parties prenantes, l’ensemble « auréolé » d’une éthique exemplaire. Aussi, est-ce faire preuve de naïveté que d’attendre que les organisations en démarche RSE soient irréprochables ou les enjeux sont-ils tels que d’aucunes foulent sans vergogne, comme les marchands du Temple, les fondamentaux qui ont présidé au déploiement de ces démarches, quitte à mentir éhontément ?

Toute initiative RSE est à encourager dès lors qu’elle contribue à monter en maturité le « code génétique stratégique » d’une organisation (Mission, Valeurs, Vision) et son système de management. Aux différentes parties prenantes d’appréhender avec déontologie le réel niveau de maturité de la démarche engagée et si elle peut être effectivement reconnue comme une démarche RSE.

Le paysage de nos organisations est riche d’entreprises « responsables », pérennes et performantes qui portent en leur sein cette culture de la Responsabilité « Urbi et Orbi » vis-à-vis des parties prenantes actuelles et futures ; pour nous en convaincre, un ouvrage qui fait déjà référence « Le secret des entreprises centenaires ».

Liens utiles :

www.lilleplacetertiaire.com